Union des Grandes Marques et Maisons de Champagne
Origines, Histoire et Missions

 

130ème anniversaire de
l'Union des Maisons de Champagne




 


  Liste (et biographies) des Présidents de l'UMC depuis 1882


I "Depuis 1882 l'Union fait la force."

Conscientes des aléas de la nature, soucieuses de progresser ensemble par la mise en commun de leurs connaissances, les Maisons de Champagne cultivent depuis toujours un "sens de l'équipe". Il est à l'origine d'un partage des fruits de leur activité entre actionnaires, vignerons, salariés et collectivités locales, avec le souci permanent de respecter leurs clients qui exigent que leur plaisir reste accessible !

11 -  La lutte contre le phylloxera fut dès 1879 à l'origine du premier regroupement des Maisons de Champagne qui s'unissent pour lutter contre cette maladie ravageuse qui se propage dans la quasi-totalité des vignobles. Quelques Maisons propriétaires de vignes mettent en commun leurs moyens et créent le "Groupement de Vigilance Anti-Phylloxérique".

Pour s'ouvrir aux exploitants vignerons, il se transforme ensuite en 1898 en "Association Viticole Champenoise", anticipant l'autorisation légale associative française (qui ne viendra qu'en 1901).

La Maison Moët & Chandon mit à la disposition de l'ensemble des vignerons un immeuble situé au cour des vignobles portant le nom prédestiné de "Fort Chabrol". Devenu musée, ce site rappelle les efforts exceptionnels mis en ouvre à l'époque pour la recherche fondamentale en matière viticole et la formation de tous les Vignerons aux méthodes de greffage, seul moyen d'éviter la maladie des ceps.

Sommaire

12 - Sauvegarde de l'Appellation Champagne et codification des règles de production et d'élaboration fut le deuxième motif de regroupement des Grandes Marques.

- Au plan juridique, des procédures judiciaires sont diligentées pour défendre l'AOC Champagne et des Marques. En septembre 1882, l'idée d'un syndicat du Commerce des Vins de Champagnes est lancée sous l'impulsion des Maisons Heidsieck et Mumm avec l'objectif de "lutter contre les contrefaçons et les usurpations de la dénomination Champagne". Le syndicat établit des contacts avec toutes les ambassades et les consulats français des divers pays importateurs de Champagne. Il obtient ainsi des informations rapides qui lui permettent d'entreprendre les actions diplomatiques ou contentieuses qui s'imposent.

Si le mot "Champagne" n'avait pas été défendu et sauvegardé dès cette époque, il serait tombé dans le domaine public (comme plusieurs autres produits français de qualité) et il eut été ensuite trop tard pour agir.


L'Appellation Champagne
Téléchargement : dossier 4,4Mo

121 - Une réglementation viti-vinicole «Champagne» est proposé par les Grandes Marques aux représentants des Vignerons dès 1911. Certain d’entre eux s’étaient violemment révoltés contre leur situation abusivement précaire. A cette époque en effet  le mot «Champagne» sur une bouteille signifiait seulement que le vin était mousseux et avait été élaboré en Champagne, mais pas exclusivement avec des raisins provenant de la Champagne (dont les limites étaient d’ailleurs indéterminées à cette époque). Pour délimiter l'aire d’Appellation  «Champagne», Vignerons et Maisons instaurent en 1911 une première délimitation ainsi qu’une «échelle des crus». Celle-ci sera ensuite actualisée à de nombreuses reprises, pour devenir rapidement très précisément applicable à chaque parcelle (et non pas seulement à la commune) comme tel  est toujours le cas de nos jours.

- La recherche viti-vinicole et la défense et la valorisation de l'AOC Champagne qui furent réalisées par l'Union des Maisons de Champagne durant 60 années (1882) ont été dévolues au CIVC en 1942, de manière à être dirigées de façon paritaire avec les instances représentatives des Vignerons.

Pierrer 1903
1984 SEITA
1993 YSL
 2001 Caron
   
 
 
Stop aux abus !
Stop aux abus !
75 ans d'abus !
   

Historique Champagne

Vidéo 4'24 min







  

13 - Information des consommateurs sur les spécificités des Grandes Marques de Champagne




- Au plan commercial, depuis Louis XIV jusqu'à nos jours, chaque Grande Marque réalise d'inlassables efforts de promotion de la notoriété du terroir de Champagne en France et dans le monde entier. A l'époque ancienne où les consommateurs ignoraient les particularités du champagne des opérations collectives étaient parfois réalisées pour faire connaître le terroir, le climat et les consitions d'élaboration des grands vins de la Champagne :

L'exposition universelle de 1889,est l'occasion de présenter un pavillon des Grandes Marques de Champagne qui se voit attribuer le Premier Grand Prix par le Président de la République. Il fut un chef d'oeuvre du bon goût et de l'art avec par exemple le tableau de J.F. Millet "Des Glaneuses" acquis par Madame Pommery.

A l'exposition Universelle de 1900, le Pavillon des Grandes Marques de Champagne suscite l'émerveillement des visiteurs du monde entier consacré par l'attribution du Grand Prix par le président de la République Emile Loubet.


Sommaire

  14 - Le mécénat social a fait partie des préoccupations des Maisons dès 1886, date à laquelle elles participent financièrement à la création d'une Société de Secours Mutuel des Ouvriers des Caves de Reims. Par la suite deux commissions paritaires voient le jour en 1919, l'une à Reims, l'autre à Épernay, car chaque localité se différenciait par ses salaires et avantages sociaux. L'une d'elles, Moët & Chandon, a même obtenu une médaille d'or à l'exposition universelle de 1900 en y présentant l'ensemble de ses activités sociales : service médical gratuit, aides financières aux malades, aides aux familles, logements, prêts sociaux, jardins, assistance juridique, retraite... Dès cette époque, les salariés (vignerons, cavistes et employés) bénéficiaient déjà d'un statut social envié des autres travailleurs.

A Épernay, l'hôpital Auban Moët, comme à Reims l'Hôtel historique de la Mutualité et l'importante maison de retraite offerte par Roederer, ou encore la colonie de vacances Taittinger de l'île de Ré, rappellent aujourd'hui encore la longue tradition de mécénat social des Maisons de Champagne. Tel est encore le cas du don Pol Roger (dans les années 70) de près de 3ha en bordure d’Epernay attribués en jardin à des personnes de conditions modestes pour leur permettre d’y récolter des fruits et légumes. Même si, à la demande des représentants de salariés, cette générosité «paternaliste» s’est progressivement transformée en salaires et avantages sociaux substantiels, la plupart de ces œuvres privés généreuses confirment leur utilité en perdurant le plus souvent sous gestion publique (Etat ou Communes) ou associative.

Cette tradition de concertation sociale permit à la profession de ne pas être prise au dépourvue en 1936, période du Front Populaire, et de conclure plus rapidement que les autres branches professionnelles, des accords avec les syndicats de salariés, mettant ainsi un terme rapide aux mouvements sociaux de l'époque. Elle se matérialise encore de nos jours, par un niveau de salaires et d'avantages sociaux exceptionnellement avantageux, négociés avec les Syndicats de salariés au sein de la Commission Tripartite du Champagne qui définit le cadre professionnel des salaires et avantages sociaux dans la Convention Collective des salariés du Champagne.

 15 - Le mécénat culturel des Maisons de Champagne a permis la réalisation ou sauvegarde de nombreuses œuvres dans le domaine des arts et lettres. Devenus interdits en France (Loi Evin) ces partenariats se réalisent maintenant à la satisfaction des artistes d’autres pays du Monde.
L'oeuvre généreuse de nos alliés américains pour Reims après les 2 guerres mondiales a été complétée par les vignerons et Maisons qui firent réaliser pour la cathédrale un vitrail monumental (Simon 1954), la rénovation du carillon et de l'horloge (1988), le spectacle Cathédrale de lumière (1985), la rénovation de la statuaire du portail central (1992-1997).

Cet exemple sera suivi en 1970 par un autre vitrail imaginé par Marc Chagall et offert par les entreprises régionales du Bâtiment rassemblées sous la présidence de René Blondet.

 
   
Bronze de Bavozet - 1824
   

A titre individuel, la Maison Mumm réalisa en 1898 des celliers d'une architecture artistique qui perdurent et offrit à l'artiste japonais Foujita la possibilité d'exprimer son art par la réalisation d'une chapelle qui se visite encore de nos jours.La Maison Roederer offrit une statue à la Ville de Reims pour commémorer le 15ème centenaire du baptême de Clovis par Saint-Rémi.

Quant à Madame Pommery, elle se porte acquéreur de l'œuvre célèbre de Jean-François MILLET "Des Glaneuses", tableau qui sera ensuite offert par Pommery au musée du Louvre, après avoir été exposé au pavillon du Champagne de l'exposition universelle de 1889.

Cette tradition de mécénat fut récemment entretenue par la Maison Veuve Clicquot, dont le Président Joseph Henriot et le Chef de caves Charles Delaye rassemblent en 2000 les fonds nécessaires à la restauration des orgues de la basilique Saint-Remi détruites depuis 1914. En juillet 2004, la statue monumentale du "Beau-Dieu" retrouve son visage d'antan grâce au mécénat de la Maison Taittinger.

Les Grandes Marques et Maisons déposeront au Musée Le Vergeur à Reims, une peinture de Charles-Auguste Herbé, représentant la famille de Jean-Nicolas Houzeau-Muiron (Reims 1801-1844) en costumes Henri II. Industriel et député, on lui doit le premier éclairage au gaz de la ville de Reims.

16 - L’alliance du champagne avec les sports et compétitions résulte d’une présence jugée incontournable du Roi des vins pour consacrer toutes les réussites. Pour les records résultant le plus souvent d’efforts exceptionnels, les lauriers des temps anciens ont été progressivement remplacés ou complétés par la convivialité d’un grand champagne. De Grandes Marques de champagne suscitent alors des évènements de rayonnement mondial tel que :

  • 1900 - Voyage en ballon organisé par Mercier aux visiteurs de l’Expo Universelle
  • 1904 - Rallye Automobile Paris-Epernay organisé par Mercier
  • 1905 - Alpinisme mis en valeur par Mucha pour Ruinart
  • 1909 - 1er meeting d’avion du monde organisé par de Grandes Marques de Champagne
  • 1910 - Sports hippiques encouragé par diverses Grandes Marques
  • 1912 - Ecole d’athlétisme mondiale (Hebert) créé par Pommery « Premier Mécène sportif de France » .
  • 1928 - Golf de Reims crée par de Grandes Marques de Reims et d'Epernay (parcours de classe internationale, boisé et vallonné).
Tous les sports feront ainsi progressivement l’objet d’une bienveillante association d’image avec les plus Grandes Marques de champagne jusqu’à la fin du XXème siècle. La publicité, interdite en France par la Loi (Evin) en 1991, perdure dans les autres grands pays du Monde.


Mécénats 2004

Sommaire
II Rôle et missions de l'Union des temps modernes :
Maison de Champagne
définition


Depuis 1994 les Grandes Marques et Maisons se sont rassemblées au sein de l'Union des Maisons de Champagne à laquelle elles adhèrent directement. Ce syndicat professionnel, loi de 1884, est ouvert à toute entreprise qui le souhaiterait (une centaine actuellement) dès lors que son activité principale est d'élaborer ses vins à partir d'achats de raisins sélectionnés pour commercialiser sa marque dans le monde.

21 - L'UMC est le lieu de concertation des Maisons quelle que soit leur importance, de la plus petite Maison familiale aux grands groupes internationaux, des Maisons propriétaires d'importants vignobles à celles qui achètent tous leurs raisins, des Grandes Marques internationales aux Maisons spécialistes du marché français. Toutes y expriment leur sentiment et apportent leur contribution à l'intérêt général de sa profession et du Champagne.

Sommaire

22- L'Union entretient une concertation permanente avec le Syndicat Général des Vignerons. Elle définit le cadre du partenariat indéfectible entretenu entre les Maisons qui commercialisent les 2/3 de l'AOC Champagne et les Vignerons qui possèdent près de 90 % de la superficie viticole et sont donc les interlocuteurs essentiels à l'approvisionnement des Maisons. Vignerons et Maisons décident et contrôlent ensemble les actions entreprises en commun au CIVC tant pour défendre et valoriser l'AOC que pour les recherches viticoles et œnéologiques de l'AVC.

Recherches & Expériences
Domaines-Maisons


23 - Conseils et informations nécessaires aux Maisons dans les domaines divers (Lois et Règlements, Elaboration des vins, Exportation, Gestion sociale, etc.) leurs sont fournis par l'UMC. Plusieurs GUIDES d’informations spécialisées sont mis à la disposition permanente des Dirigeants des Maisons de champagne qui font attribuer un code d’accès à chacun des responsables des services de leur entreprise. Ils peuvent ainsi immédiatement accéder aux informations actualisées dont ils ont besoin et dont ils sont régulièrement informés par l'UMC des novations. Chacune d'elles définit ensuite à sa convenance et sans concertation avec ses collègues la stratégie et les moyens à mettre en œuvre pour l'élaboration et le développement de sa marque dans le cadre des règles économiques libérales mondiales. En France particulièrement, les consommateurs connaissent le champagne depuis des siècles et toute promotion collective y semble donc devenue non seulement inopérante, mais susceptible d'occulter les caractéristiques spécifiques qu'il appartient à chacun des élaborateurs de promouvoir individuellement. Petite, moyenne ou grande, chaque Maison réalise la mise en valeur des particularités de ses cuvées tout en développant conjointement (depuis plus de 2 siècles) la notoriété du vin de Champagne dans le monde. En revanche c'est collectivement que les Maisons continuent à concentrer leurs efforts (en concertation avec les Vignerons dans le cadre du CIVC) pour développer l'information des consommateurs et la défense du mot "champagne" dont les Marques les plus anciennes sont à l'origine.

Sommaire

24 - Dans le domaine social les Grandes Marques et Maisons de Champagne ont fait évoluer leur généreux mécénat d'antan vers une négociation moderne des salaires et conditions de travail avec les syndicats de salariés. La Commission Tripartite réunit les employeurs et les représentants des salariés des vignes, caves et bureaux. Elle définit les conditions de travail, les avantages sociaux et les barèmes de salaires minimums applicables par convention collective étendue à l'ensemble du secteur d'activité sur des bases particulièrement avantageuses. Ce statut général est souvent encore amélioré par d'autres avantages complémentaires, particuliers, résultant d'un dialogue social fructueux largement généralisé dans chaque Maison.

25 Les Maisons de Champagne et leurs Grandes Marques participent (au travers de l'UMC) aux diverses organisations du MEDEF en Champagne-Ardenne ainsi qu’aux instances nationales et européennes de l'AGEV - Association Générale des Entreprises Vinicoles (ex Entreprises de Grands Vins de France EGV-F) (en partenariat avec les Maisons de Bordeaux, Bourgogne, Alsace, Côtes du Rhône, etc.), ainsi qu’à la Fédération des Exportateurs de Vins & Spiritueux FEVS, dont elle fut à l’origine de la création.

C’est au sein de ces organismes nationaux et européens que l’UMC fait valoir auprès du gouvernement français, des instances européennes et des autres états du Monde l’opinion des Maisons de champagne dans les domaines légaux et réglementaires qui régissent leur activité.

Présidents successifs de l’Union des Maisons et leurs Grandes Marques de Champagne depuis sa création :

Années
Présidents Union des Maisons de Champagne
Directeurs
Années
2013
David
CHATILLON
2007
2007
Président Ghislain de MONTGOLFIER
Vice-président Jean-Marie BARILLERE
1994
Yves BÉNARD (Moët & Chandon et Vve Clicquot)
Depuis 1994, l'Union des Maisons de Champagne (UMC) rassemble l'ensemble des Maisons de Champagne et leurs Grandes Marques.
Yves
LOMBARD
1979
.
Syndicat
de Grandes Marques
Union des Grandes Marques &
Maisons de Champagne
Syndicats des Maisons, dit
« Syndicat d’Epernay »
1993 Jean-Michel DUCELLIER
(Ayala)


1992
1991
1986
1983
1979
1975
1972
1974
1973
1972
1968
1960
1967
1960
1956
1919
1952
1949
1943

Le Syndicat des Maisons
dit "Syndicat d'Épernay" permettait à l'U.M.C. d'être représentative
de toutes les Maisons.

1942
1934
La création de l'U.M.C.
durant la guerre permit
la concertation de toutes
les Grandes Marques et
Maisons face à l'occupant.
1926
1923
1919
Bertrand de MUN
(Veuve Clicquot)
1914
1882
1909
Bertrand de MUN
(Veuve Clicquot)
1897
1893
1882
Dès 1882 (deux ans avant la loi sur les Syndicats), les Maisons de champagne se regroupent pour :
- lutter contre les usurpations du mot « Champagne », abusivement utilisée par de nombreux vins mousseux,
- organiser la lutte des Vignerons contre le phylloxéra.




Sommaire